jeudi 12 mars 2015

Toucher le pompon!

Je suis bretonne, une vraie. Beurre-demi-sel. Galettes de Pont-Aven. Galettes de la Place des Lices. Kouign-Aman de chez Traon. Ville-close de Concarneau. Baptisée par un prêtre exorciste (car le malin n'est jamais très loin). Ouessant. Abeille Bourbon (et non ça ne se boit pas). Et puis surtout et avant tout: Lorientaise. Fille de militaire ça compte aussi. Cela compte puisque Lorient est une ville militaire. Enfin il en reste un peu. Autre fierté lorientaise, le festival Interceltique que je ne peux que vous encourager à visiter au moins une fois dans votre vie. Enfin si vous êtes allergique au biniou mieux vaut vous abstenir.

Lorient. Militaire. Biniou. Pompon. Est-ce que vous avez trouvé où je veux en venir?

non? Si il y a quelques bretonnes dans l'assistance elles auront deviné de quoi je parle.

Alors quoi??? vous ne devinez pas? Je veux bien entendu vous parler du Bagad de Lann-bihoué. Un bagad issu de la Marine en base à la BAN Lann-Bihoué. Particularité: militaire. Qui dit militaire dit uniforme. Qui dit uniforme dit cris hystériques tenue de matelot! Qui dit matelot dit bachi. Qui dit bachi (inculte! le bachi c'est le bonnet de marin réglementaire) dit pompon rouge. Qui dit pompon rouge dit tente-ta-chance.

Des matelots il y en a beaucoup évidemment dans la Marine, par contre on ne les voit pas partout. Et encore moins souvent en uniforme. Pourquoi je dis "tente ta chance" tout simplement parce que toucher le pompon d'un bachi porte chance pour 24h. Seulement de l'index gauche sans se faire prendre sinon le marin qui n'a pas connu chaire tendre depuis longtemps te gobera les lèvres. Si on en touche 3 en une journée - c'est le pompon!- avec 3 semaines de chance. Moi qui suis une lorientaise, je peux vous dire que j'ai vu un paquet de pompons et que j'en ai même touché. En même temps ce n'était pas difficile, les élèves fusiliers marins partaient en perm' le vendredi soir alors que je revenais à la même heure par le train. Donc devant la gare, des pompons partout. Par contre il valait mieux être discrète parce que bon... un fusiliers marins c'est parfois un peu lourd quand même: "tu veux toucher mon pompon?"... pas certaine qu'on pensait à la même chose.

Mais bon, un bachi moi ça me fait penser au bagad de Lann-bihoué...C'est comme ça, c'est inscrit dans mes gênes. En plus j'ai plusieurs CD. Mais bref... Quand j'ai commencé à réfléchir à Pâques en décembre (!) (je ne vois pas ce qui vous surprend je pensais à Noël en Août!) j'ai vite dit à Nathalie ce que je pensais faire. Je n'avais pas jeté les œufs que j'avais vidé l'année dernière et dont je ne m'étais pas servie pour les œufs masqués ou les oeufs triangles et chevrons. C'était tout vu, j'allais faire un bachi au crochet. Challenge. Et pression. Vous savez ce que ça donne quand je pars dans le free-style...  Mais bref, j'y suis arrivée et même qu'il y a un tuto à télécharger sur Abracadacraft. Customisés avec des feutres posca pour leur donner une expression sympathique. Je suis raide-dingue de mes oeufs et de leurs bachis!!!! Forcément super contente du résultat et comme d'hab' je m'éclate comme une gosse à faire des photos.
Enjoy!







Et une petite vidéo forcément!


41 commentaires:

  1. oh, ils sont rigolos! merci pour la leçon sur les bachis, je n'en savais pas la moitié! (ben non, je suis normande....)

    RépondreSupprimer
  2. LA bonne humeur pour 24h! Merci Charlotte !

    RépondreSupprimer
  3. Les lorientaises sont comme les homards, elles ont toutes des rubans rouges et noirs !!! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les gars d'la flotte voudraient bien pouvoir, les embrasser sur la bouche le soir!!!

      Supprimer
  4. J'ai épousé un breton de Qimperlé qui a grandi à Rennes et je passe voir la famiglia plusieurs fois par an à Lorient et cet été direction Pont l'Abbé. Je suis à jour concernant la culture bretonne, j'ai une nom à consonance bretonne à en décrocher une coiffe bigoudène (et hyper dur à porter en Limousin) alors ...et vive le Biniou ;)

    RépondreSupprimer
  5. trop drôle!!! je vais essayer!!

    RépondreSupprimer
  6. excellent tes petits marins ! moi aussi je veux des pompons, de la chance .. et pourquoi pas un petit marin ;-)

    RépondreSupprimer
  7. J'adore !! Les pompons, tes explications... et la mise en scène des p'tits oeufs bien sûr ! Quand le Bagad est venu faire un tour jusqu'à Bayonne, ça avait de l'allure ... Alors pour me rappeler l'ambiance, je vais mettre à profit ton tuto... et faire des bachis !!

    RépondreSupprimer
  8. C'est malin j'ai la chanson des lorientaises dans la tête

    Ayant fait mes études à brest, j'ai évité de toucher le pompom des marins pour les mêmes raisons que toi. Petite je trichais en touchant tous les soirs le pompom du bachi de mon papa avant qu'il vienne me faire le bisous de la bonne nuit.

    Ici aussi le FIL est une institution. C'est tellement agréable d'y aller passer une soirée (surtout après y avoir été 3 années de suite à tenir un stand). D'aller naviguer d'un stand à l'autre en faisant le pleins de BD mais surtout surtout de kouign de douarn (le meilleur du monde, surtout quand il est tiède et qu'il sort du four)

    RépondreSupprimer
  9. Loriangeles forever !! Ta créativité m'épate à chaque fois ��

    RépondreSupprimer
  10. ils sont beaux tes bachis ! bravo :)

    RépondreSupprimer
  11. Ils sont trognons, belle idée. Bon, du coup si on voit un marin on pourra lui dire "crâne d'oeuf"??

    RépondreSupprimer
  12. Qué beurre demi sel ??? Beurre SALÉ oui !!!!
    Et j'adore la bouille de tes oeufs !!! :-D

    RépondreSupprimer
  13. Trop mignons ces œufs !
    Contente de te relire sur ton blog.
    Bonne aprem.

    RépondreSupprimer
  14. J'adoreeeeeeee, mon coeur de bretonne expatriée n'a fait qu'un bond d'enthousiasme !!!!!!!

    RépondreSupprimer
  15. ils sont géniaux tes œufs bravo j'adore

    RépondreSupprimer
  16. Iiiiiiih je suis à Lorient! :) Deux Charlotte Lorientaises! ;)

    Il est choupi cet oeuf!

    RépondreSupprimer
  17. Ouinnn !!!! Je veux retourné vivre sur Lorient !!! Rennaise de naissance mais Lorientaise de coeur ... ma plus grande fierté : mes trois loulous sont nés à Lorient !!!!! dont un en plein festival ... 1 semaine à la mater à 200 m du Moustoir en pleine canicule. Et vive le festival inter-éthylique !

    RépondreSupprimer
  18. Ah oui, t'es une vraie! Je ne connaissais pas les détails du touché de pompom avec l'index gauche et en cachette et pourtant moi-aussi j'ai grandi à Lorient (et à Brest juste avant, mais pas avec un père militaire, comme quoi c'est possible). Enfin bref, ils sont fabuleux tes oeufs!

    RépondreSupprimer
  19. Je ne connaissais pas le nom du béret de marin à pompon! Merci, je suis moins bête! Quant à tes oeufs, j'adore leurs expressions! Et leurs bachis bien entendu!

    RépondreSupprimer
  20. Superbe équipage à bord!!
    Eteann

    RépondreSupprimer
  21. Top trop bien, je suis ton plus grand fan!

    Va falloir leur bricoler un biniou!!!

    RépondreSupprimer
  22. Je suis ultra fan ! J'adore, j'adore, j'adore ♥
    Par contre, tu parles de te faire gober la bouche... Tu t'es faite grillée toi en touchant un pompon ????

    RépondreSupprimer
  23. J'adore tes mises en scène tout comme la légèreté de ta plume, c'est un bonheur à chaque fois ! Bravo et merci pour ce tuto :)

    RépondreSupprimer
  24. Hi hi quelles bonnes bouilles !

    RépondreSupprimer
  25. Un oeuf à la mer !!!!!!
    Merci pour ce billet '' bonne humeur''
    Je ne crochète pas, mais je suis fan.
    Marie

    RépondreSupprimer
  26. En tant que bretonne, je ne peux qu'adhérer à ta jolie mise en scène !! et crois moi ou pas, mais j'ai pas touché beaucoup de pompons au final.....

    RépondreSupprimer
  27. Tu touches mon cœur de bretonne d'adoption et de femme de marin ! Je n'ai plus qu'à apprendre le crochet maintenant...

    RépondreSupprimer
  28. tu forces le respect Charlott'

    RépondreSupprimer
  29. BRAVO ! c'est très mimi, j'adoooooooooooore ! "yapuka" s'mettre au crochet ou le demander à une gentille copine ah,ah,ah !!

    RépondreSupprimer
  30. Je te l'ai déjà dit mais j'adore ton bachi, et en venant ici j'apprends que nous avons un point commun : mon père est ancien militaire et marin, la BAN de Lann-Bihoué a fait partie de ses affectations, et pendant ce temps-là nous habitions Larmor-Plage et mon frère est né à Lorient !
    Merci pour ta dernière sélection et bon week-end.

    RépondreSupprimer
  31. Alors moi, je suis gâtinaise ! C'est en limite de la forêt d'Orléans et cela va jusqu'à Montagis et plus à l'est encore. On le sait peut mais cela ressemble à la Toscane ! Si si. Et d'ailleurs en italien "bacci" veut dire bisous ;-) Donc tes bisous sont dosables et je fait me servir de ton tuto pour en faire dans le cadre de l'opération des petits bonnets d'Innocent pour l'asso des Petits Frères des Pauvres. Bonne journée
    PS : j'ai un lien avec la Bretagne : ma maison s'appelle "Ker Mauricette"

    RépondreSupprimer
  32. Bon alors, on le sait peu s'écrit sans "t" (désolée) et évidemment je ne voulais pas dire que des bisous étaient "dosables" mais ADORABLES. Ensuite, je VaiS me servir de ton tuto.
    Ffffff, et encore, je me demandais pourquoi il y avait de + en + de fautes dans les mails, blogs et autres : mais ce sont les soi-disants correcteurs d'orthographe qui, si on ne les neutralise pas, en rajoutent �� ��

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre:
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier