mardi 2 septembre 2014

Recadrer

Si tu as bien lu mon avant-dernier post, tu as compris que cette été j'ai fait un stage de spéléologie dans la cave. J'ai jeté énormément de choses ou si tu préfères vraiment beaucoup de choses. Enfin jeté, noooooonnnn, j'ai donné à Emmaüs. Faire le tri, c'est salvateur mais aussi très salissant - aucun rapport avec le propos mais j'avais envie de le dire - et permet de faire un point sur sa vie (oui Mâââdame avec moi c'est tout de suite les grands mots) et pour le moins de se dire: "Merde qu'est-ce que j'entasse!" d'autant que la cave n'étant pas la pièce que je fréquente le plus, je dirai loin des yeux loin de la poubelle. Généralement lorsque j'y mets un pied c'est 1) pour prendre les vélos 2) pour entreposer ce qui m’embarrasse, l'option 2 étant la plus usitée: entasser loin des yeux de Loulou c'est peut-être un des facteurs qui fait perdurer mon couple. Ceci étant lorsque nous (moi+Loulou) avons vidé la cave, je ne pouvais pas me dérober avec une pirouette telle que: "de quelle structure de paravent me parles-tu?" parce que pour le coup elle était là! Bien là! Oui celle achetée il y a 5 ans dans l'idée de la restaurer pour l'offrir à ma sœur étudiante sans le sou mais qui ne l'est plus désormais (étudiante et sans le sou). Bref, ma voisine a bien essayé de me dire: "mais si tu peux le faire" mais non, en fait non... hop jaille! Ces découvertes quasi archéologiques de ma to-do-list: "hoooooo un transat motif Ariel la petite sirène tout moche-taché-dégueu à restaurer qui doit dater d'il y a 6 ans..." ont au moins le mérite de m'avoir donné un coup de fouet (aieuh!) et l'idée un peu saugrenue - pour ne pas dire folle - de laisser un peu de place dans mon quotidien à tous les projets qui attendent depuis des lustres. Donc désormais, je noterai à la fin de mes posts en tout petit la mention suivante: "en souffrance depuis..." Une sorte d'auto-pénitence mais aussi un leitmotiv. Cela concernera tant les projets couture que les décos et cie.

Pour inaugurer ma résolution, j'ai décidé de commencer par te montrer le porte-bijoux que j'ai réalisé. Xrrrr-Ziiiiiiiiiiiiii-Crrrrrrrrrriiiiiiiii-Ouizzzzzzzzzzzz Non pardon... En fait le porte-bijoux c'était le projet initial. J'avais chiné un grand cadre qui avait encore son fond mais plus le verre, parfait pour me réaliser un porte-bijoux en nid-de-poule. Là si tu suis bien, tu te dis que c'est finger in the nose: hop tu déroules, hop tu fixes avec ton agrafeuse de folaïe, hop hop hop. SAUF que... si tu relis la précédente phrase, tu trouveras l'adjectif: "grand"... grand comment? Genre 60x80 en arrondi et là... ça fait beaucoup de nid-de-poule. Nid-de-poule qui je te le signale est vendu enroulé, bien serré et qui lorsque tu le déroules ne s'échappe pas au travers d'une pièce comme un rouleau de papier toilette... Non là c'est fourbe. Exemple: par inadvertance tu n'as pas placé un poids assez lourd pour maintenir l’extrémité de ton "grillage tout choupinet qu'il est", tu continues à dérouler mais c'est plus fort que tout, ça te vire le poids et ça te revient dessus et ça se plante dans ta main. Tu hurles. Bon tu peux aussi avoir de la chance ou des réflexes qui te font enlever ta main au moment propice... Bref, le nid-de-poule a un petit côté sauvage. Okayyyyy. Bon j'en viens à bout après quelques jurons. Mais il n'est absolument pas plane et j'ai beau le tordre et le déformer dans tous les sens, mon morceau est clairement trop grand, maléable, déformable pour être travaillé comme je l'imagine.
Arrivé à ce point - et Loulou confirmera - je boude! 
Je balance mon nid-de-poule parce que je suis heu... un peu énervée. Pour être précise, je ne l'ai pas balancé, je m'en suis servi pour protéger mon pied de vigne des griffes du chat. Et là tu te demandes quel est le rapport avec la choucroute. Il n'y en a pas, c'est juste que je veux que tu saches que je ne gaspille pas le matos!
Bon donc après avoir boudé, je suis restée prostrée devant mon cadre. Bien sur que j'avais une solution de rechange mais la décision était difficile à prendre. Mais on a qu'une seule vie et je n'aurai pas assez d'un mausolée si on doit m'enterrer avec mon tas de tissus, donc j'ai sacrifié un de mes précieux coupons de Linna Morata... Tu sais ceux en cubes 3D toujours en réassort (mourance), et ici précisément: le cubik moutarde, bleu gris, ciel. Le porte-bijoux était donc en chemin pour devenir un pêle mêle. So what? Je le rembourre de ouatine, je plante des clous de tapissier dans du ruban que je mets en travers... soupirs. Et bien non j'ai opté pour le risque. Tu vas te dire au final que j'abuse mais si je me plantais je l'avais dans l'os (pour rester polie). J'ai peint à la bombe noir le cadre. Puis j'ai encollé le tissu directement sur le fond du cadre. Oh yeah! Bon je fais ma maligne mais tu sais la colle à reliure (puisque c'est celle que j'ai utilisé) est à prise rapide, donc: 1) mon tissu a intérêt à être droit, 2) je ne dois pas déposer trop de colle sinon ça traverse et bon je ne te fais pas un dessin et 3) je dois maroufler mais pas trop, mais il faut quand même chasser les bulles d'air mais sans trop appuyer et non je ne peux pas enlever le tissu pour recommencer puisque c'est à prise rapide et que ça se verra forcément. L'autre soucis était que je ne connaissais pas vraiment la réaction du tissu à la colle à reliure, est-ce que cela s'étire comme c'est le cas du papier en reliure et est-ce que cela se rétracte au séchage.
Au final après 24h de séchage, le résultat était très satisfaisant. Ensuite, j'ai tendu et fixé de la cordelette de lin ciré (brico dépôt) à l'agrafeuse au dos du cadre Puis j'ai remis le fond. Des petites pinces à linges en bois grises et tadaaaaaaaaaaaam.






Je suis au final très très satisfaite du résultat. Nous l'avons placé dans la cage d'escalier dont les murs sont encore vides (j'ai plus de 4m de plafond). Le pêle mêle accueillera je pense des photos mais aussi des petits mots (doux?). Comme je ne me suis absolument pas vautrée pour cette réalisation, mon coupon de tissu Cubik est encore assez généreux pour m'offrir quelques plaisirs. 




Projet en souffrance depuis 18 mois; et puisqu'il attendait son heure: tissu en souffrance depuis le 31/12/2012 (on a l'esprit de conservation ou pas)

33 commentaires:

  1. Misère, tu fais un concours du post le plus long avec Stéphanie@theamazing ?? Bon, heureusement qu'au final c'est chouette...

    RépondreSupprimer
  2. Quel roman haletant et plein de suspens !!!!!

    RépondreSupprimer
  3. Sympa ce cadre et si un jour tu arrêtes la couture , lance toi dans les romans.

    RépondreSupprimer
  4. Oupf que de suspens ! Mais le résultat en vaut la peine ! J'adore !

    RépondreSupprimer
  5. Seulement aperçu en teasing sur ton IG, je suis conquise par le résultat final. Je le sélectionne sur Abracadacraft.

    RépondreSupprimer
  6. Superbe ! J'avais le cafard d'avoir déposé mon loulou à l'école ce matin, ton post m'a redonné du baume au coeur :)

    RépondreSupprimer
  7. Très bonne idée de rénover un cadre qui servait à rien ? Vraiment?
    J'adore le ton de ton blog, toujours aussi rigolo, des sourires, des rires, et parfois même un peu d'énervement c'est ce qui fait le charme.
    Bonne journée
    Tonia

    RépondreSupprimer
  8. eh bien, ça valait largement le coup! j'aime bien le grillage à poule mais cette version est canon!!

    RépondreSupprimer
  9. Bien mieux qu'en support á bijoux ámon avis. Et ton tissu est subliiiiiiiiiiime !

    RépondreSupprimer
  10. J'aime beaucoup!!! Cela aurait effectivement pu faire un support à bijoux sympa... je note l'idée dans un coin... Ce tissu est canon!
    Quand je colle du tissu sur différents supports j'utilise de la colle vinyllique, c'est vraiment pas mal: niveau coût, la prise n'est pas instantanée et ça ne fait pas de trace au séchage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour une fois que j'essayais de contribuer intelligement… arf on ne se refait pas! Forever à côté de la plaque ��

      Supprimer
  11. Merci pour ce bel article et ce joli partage... Il y a un cadre, ici aussi, mais au grenier (autre lieu de relégation) qui pourrait bien "subir" le même sort que le tiens !

    RépondreSupprimer
  12. Très bonne idée! Mais là où tu m'épates c'est de connaitre la date de tes achats!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de mérite! Linna morata garde ton historique de commandes ;-)

      Supprimer
  13. Ah procrastination quand tu nous tiens !!
    Très jolie réalisation, c'est peut-être même mieux ainsi qu'avec du grillage à poule.

    RépondreSupprimer
  14. Très beau ! J'aime autant la forme du cadre que le tissu choix, ça valait le coup de prendre son temps !!! (Sarah)

    RépondreSupprimer
  15. Ah, le message du mardi... Ça me manquait ! Génial, ton cadre !!

    RépondreSupprimer
  16. ça valait la peine d'attendre, très belle réalisation !

    RépondreSupprimer
  17. Ce pèle mêle rend vraiment bien !

    RépondreSupprimer
  18. Oh benh, encore une fois, on dirait moi (pour le début surtout, pour la fin, des fois mais pas si souvent). Des trucs qui traînent depuis des années, j'en ai plein (et les instits maternelle, ça garde encore plus de trucs au cas où). Des fois, pour alléger, je jette. Mais pas si souvent non plus.....
    Tu me fais trop rire.

    RépondreSupprimer
  19. Ce qui m'épate, c'est que tu aies le temps de faire des achats de tissu un 31 décembre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'utilise mes étrennes avant que Loulou ne les subtilises pour les lettres sur mon compte épargne!

      Supprimer
    2. Mmmh... Méthode à tenter...
      ...
      Ouaip. Je vais tenter.

      Supprimer
  20. Très réussi ce recyclage ! J'aime beaucoup. Et je suis ravie de voir que je ne suis pas la seule à employer cette magnifique expression "rapport avec la choucroute", une de mes préférées ;-)

    RépondreSupprimer
  21. Résultat canon! Sans doute beaucoup plus sympa qu'avec le nid de poule!
    Bon, en bref, il te faut plein de trucs à accrocher dans ton escalier (ou à déposer dans ta cave!)

    RépondreSupprimer
  22. en voilà un projet rondement mené (il faut savoir se féliciter d'avoir enfin réaliser ce projet qui attendait depuis si peu de temps)

    en tout cas résultat tip top

    RépondreSupprimer
  23. J'adore! (en voyant ça, je viens de repenser à l'immense toile tendue gardée au fin fond d'un placart pour faire la même chose... en souffrance depuis 5 ans.... hum, bref, voilà quoi....)

    RépondreSupprimer
  24. Hihihihi, J'en ais aussi plein la maison des projets pareil :D Des choses chinées qui trainent, qui trainent qui trainent..... sauf que je n'ai pas de cave :o :o :o

    RépondreSupprimer
  25. j'adore ! et les photos ont l'air top ! elles sont d'IG non ? tu les as imprimées comment ? (par un site ?)
    gros bisous bella !

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre:
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier