mardi 29 mai 2012

Franchement...


Alors que je suis profondément concentrée sur mes épisodes de House (bah oui quoi on est mardi soir !!!!) , Loulou me fait remarquer pendant l’intermède publicitaire: "Mais qu’est-ce qu’il y a comme pub de parfum ? Il n’y a que des nanas qui regardent House ou bien ?"

Mon œil vitreux scotché sur l’écran plasma tout court, je rétorque qu’ils mettent sans doute la gomme à l’approche de la fête des mères.  Une pub. Une autre pub. Encore une autre pub. Ah ! variante, une pub pour l’épilateur Calor. Encore une pub de parfum… et puis là je me dis que c’est intéressant cette séance de rattrapage pour papa en manque d’idées pour la fiesta des mamas.

Mais, mais… mais attendez un peu ! C’est quoi cette arnaque ??? Est-ce que les publicitaires prennent nos hommes pour des pigeons de première classe ?  Non mais parce que FRANCHEMENT ces femmes ultra minces, ultra canons, ultra pulpeuses, ultra sensuelles, ultra jeunes, ultra-ultra… elles ressemblent à tout sauf à des mères !!!! Pas une vergeture, pas un pli de bide qui suggérerait une grossesse  (même nerveuse), pas de bourrelet signifiant une petite césarienne de rien du tout bien callée entre deux castings, pas de valoche (même Vuitton) pour cause de nuit agitées à cause d’un boulet édenté… rien.


Comment, COMMENT ??? Comment nos hommes, les pères de nos enfants, ceux qui nous voient le matin avant le passage en salle de bain peuvent se faire avoir par ces publicités ?

1) Ils sont grave en manque d’idées de cadeaux malgré les 27 « envoyer un lien vers… » qui ont été détectés comme SPAM (pas de bol, hein !)

2) Ils se disent qu’en nous offrant un nouveau flacon de parfum : on se mettrait à sourire comme une niaise dans un champ de coquelicots (Flower by kenzo), à se rouler dans les draps d’un grand hotel (Miss Dior), à défiler sur les podiums (J’adore Dior)…  ce sont de grands rêveurs !

3) Ils sont amoureux comme le premier jour  et nous voient toujours comme la poule qu’on était au début, mais siiiiiiiiii rappelez-vous c’était avant qu’on se mette à pleurer d’émotion devant des bodies en taille 1 mois,  avant qu’on se mette à chialer devant la montagne de linge de la buanderie, avant qu’on devienne hystérique parce qu’on a perdu une des filles sur la plage en plein mois d’aout, avant qu’on pleure de rage en essayant notre maillot de bain d’avant grossesse et qu’en se voyant dedans on se dit : Adieu la poule, Bonjour pintade.

Pour ma part, j’opte pour la 3ème solution. Et vous ?

19 commentaires:

  1. Ben moi le problème est réglé, je ne suis pas sa mère (ouf!) alors je compte sur l'imagination délirante des enseignants. En plus, maintenant je suis plus près du veau marin que de la gazelle alors ...
    Il reste bien l'intégrale du Docteur House...
    Biz et courage pour cette période difficile.
    Cloclo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ben tu sais, finalement on est toujours un peu leur mère à eux aussi... c'est vrai quoi: QUI pense toujours à leur mettre les indispensables dans la valise pour partir en WE? sans nous ils seraient un peu perdus!

      Supprimer
  2. j'opte aussi pour la 3ème solution mais "veux pas être une Pintaaaaade !!!!!" ;-) Vivement dimanche ! ;-)

    RépondreSupprimer
  3. moi j'ai clairement reclamé mon cadeau à table devant tout le monde: dimanche je veux faire la grass' mat et je veux mon petit dej au lit!
    cela ne coute rien et cela me fera vraiment plaisir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ha moi j'ai de la chance, mes boulets font dodo le matin donc...

      Supprimer
  4. la 3...sans hésitation...quoique mon zom me rétorque toujours que je ne suis pas sa mère et que donc il n'a pas à m'offrir de cadeau....étant donné la relation conflictuelle...je devrais même dire réduite à néant qu'il a avec sa mère je me réjouis de ne pas avoir de cadeau de sa part....je m'inquièterai le jour où il m'en offrira un pour la fête des mères...

    RépondreSupprimer
  5. le mien m'a fait la même réflexion hier soir, au même moment je pense... ce message me fait bien rire en tout cas!! et moi aussi, je me retrouve assez dans ta 3ème hypothèse!!

    RépondreSupprimer
  6. moi, je suis comme madame Serfati, je ne suis pas grosse, je suis dilatée!
    NA!!!

    RépondreSupprimer
  7. Moi, je me serais bien vu dans les draps d'un grand hôtel, faire la star 5 min avant de redescendre sur terre!!!
    Tant pis je me contenterai de ma fleur en pinces à linge. J'ai vu une partie de l’œuvre à l'école!!

    RépondreSupprimer
  8. Je retiens l idée de LNA : grasse mat et petit déjà au lit !
    Et bien sûr chez moi c est l option 3 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fou quand même on a toute l'option 3!

      Supprimer
  9. Hi hi hi !
    Ben chez moi, c'est l'option 4 : la fête des Mères, tu fais ce que tu veux mais tu me laisse jouer à Daiblo 3 peinard ...

    J'en ai pris mon parti, mon mari n'aime aucune fête, qu'elles soient de Noel, d'anniversaire, ou autre.

    Alors je l'organise uniquement pour avoir le plaisir d'une belle table, et du gentil cadeau de ma luciole :)

    PS : ben moi c'est pire au niveau du maillot : j'ai gardé tout simplement celui de ma grossesse !!!!!

    Arf !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MDR... je suis limite moi aussi avec mon maillot!

      Supprimer
  10. Cette année, pour ma première fête des mères, j'ai misé sur l'option : "j'envoie par mails les liens vers des cadeaux top moumoute", doublé d'un SMS histoire de garantir la réception du mail, suivi d'un rappel de vive voix le soir même.
    Mais comme la faculté d'inertie/mauvaise foi est sans limite, j'ai eu pour réponse : "j'ai pas eu le temps d'ouvrir ton mail". J'ai peur pour dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. excellent!!! La prochaine fois penses aux panneaux publicitaires sur son trajet pour aller au boulot!

      Supprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre:
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) En dessous de Choisir une identité, cocher Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l'intitulé Nom
4) Cliquer sur Publier