jeudi 16 juin 2016

Zou, pchit, tac-tac, hop-la, voilà et tadaaaa!

Un titre un peu bizarre mais qui résume assez bien la petite bricole du week-end dernier. Un petit rien utile, facile à faire, imprévu mais qui tombait très bien.
Le week-end dernier, j'ai été faire une virée shopping de fille.

*** À ces mots, je pense que ma mère vient de tomber à genoux, des larmes ruissellent sur son visage de femme Barbara Gould, et loue tous les Saints car sa fille à été (enfin) touchée par le Dieu shopping.
Défonce le tronc pour récupérer le fric des cierges maman, j'ai oublié un S à filles, le shopping c'était pour Minouche, pas pour moi (ou si peu). Je sais c'est rude! Je suis une cause perdue. (et non je n'ai pas encore de tenue pour le mariage de Marion).  ***

Bon bref,  puisque ma nénette a fait une énorme poussée de croissance, nous sommes donc allées entre filles faire les boutiques (et défiler dans le cortège de la Gay Pride)(pour danser dans la rue). Comme la belette aime essayer des chapeaux on a été se marrer un peu toutes les deux et l'occasion faisant le larron, je me suis achetée un  chapeau de paille à 7 euros chez C&A. Mon beau chapeau gagné chez Les Cinq lunes il y a 2 ans en liberty mitsi ayant rendu l'âme (RIP) aux dernières vacances en Crête, cet achat devenait indispensable.

L'idée était de remplacer le ruban noir plissé du chapeau par quelque chose de plus joyeux. Alors Zou, pchit, tac-tac, hop-la, voilàààà et Tadaaaa  j'ai un nouveau chapeau de paille en Liberty.
(pas aussi joli que mon ancien mais il remplira son office pour cet été)

Manque plus que le soleil.




vendredi 27 mai 2016

Je suis amoureuse

Vous savez certainement, en tant que couturière, ce que provoque une nouveauté à coudre. Ohhh ne niez pas hein! Je suis comme vous: des hiiiiiiiiiiii devant le nouveau patron de Karine, des aaahhh devant les plumetis de FDS ou de Linna Morata. Je suis, comme vous, une addict à la couture même si j'ai de moins en moins de temps pour coudre c'est vrai. Et puis au détour du salon de l'AEF... BAM! Je tombe nez à nez avec du Vinyle laqué perforé sur le stand de La Croix & La Manière... Je n'ai pas hésité une seule seconde et croyez-moi c'est un produit à haut potentiel créatif, pour des coutures d'accessoires. Je l'aime, je l'adore... C'est brillant, c'est super souple, ça se coud super bien à la machine, il y a de belles couleurs et tout et tout. Bref, je suis amoureuse et il ne m'aura pas fallut très longtemps pour l'utiliser dès mon retour de l'AEF. (Et oui je ne vous en parle que maintenant)(il y a une raison).

Primo, j'avais dans l'idée depuis super longtemps de me coudre un carnet à aiguilles pour... celles de la MAC. En effet, lorsque j'en change, j'oublie fréquemment de la remplacer et 6 semaines plus tard, je soulève une pile et je me dis: "mince, c'est quoi cette aiguille? jeans, jersey???" Bref, dans le doute je la mets de côté et je ne m'en sers plus jamais. L'idée avec ce carnet à aiguille était d'identifier clairement à quelle famille appartenait mes aiguilles. Le support principal est du vinyle laqué perforé et à l'intérieur un rectangle de feutrine plié en deux avec une couture centrale. Sur la feutrine, j'ai (enfin ma machine!) découpé du flex avec les numéro d'aiguilles, la matière pour laquelle elles sont adaptées... Pour fermer l'étui, j'ai utilisé ce qui va révolutionner votre vie: le bouton pression "à la main". Je vous jure, VRAI de VRAI, que ce sont des boutons pressions qui se clipsent. On poinçonne comme avec la Kam et on clipse entre 2 doigts. Incroyable et hyper solide.  Il existe plein de tailles différentes et des couleurs assorties au vinyle laqué perforé. What else!



Bref, mon prototype a évolué et si j'ai tellement tardé à venir vous le montrer c'est qu'il en découle un tutoriel que vous trouverez sur Abracadacraft (en gratuit of course) en téléchargement, ainsi que le fichier silhouette si vous avez une machine de coupe. Mais surtout, ce qui accompagne le tuto c'est une réduction de -15% sur tout le site de La Croix & La Manière, cumulable avec les autres offres en cours (au pif: les kits vinyle qui sont déjà à -10%, donc ça fait -25%). Je vous invite vraiment vraiment vraiment vraiment vraiment à essayer le vinyle laqué perforé et les boutons pressions "à la main" (c'est trop beau j'ai envie de pleurer). Pour les infos sur l'offre, rdv sur Abracadacraft , mais faites vite car elle se termine lundi soir (30 juin).


C'est mal me connaître que de penser que je me serai arrêtée en si bon chemin avec le vinyle laqué perforé. Avec le coupon de 25 x 45 ramené de l'AEF, j'ai aussi réalisé le rabat de... mon sac "Mini SAM" d'après le tutoriel de Merci Giroflée. J'en ai déjà un cousu par Isabelle herself (oh yeahhh) c'est d'ailleurs mon sac officiel! Mais j'avais envie d'une couleur plus pétante alors hop dès qu'elle a publié son tuto je n'ai plus pensé qu'à ça (enfin presque), un peu de simili bleu roy, du passepoil vert prairie, une doublure anis à pois blanc, un rabat en vinyle bleu ciel et je danse le Mia. Aucun soucis pour le montage sauf qu'en l'essayant je me suis rendue compte qu'avec ma taille de naine le sac m'arrivait à mi-cuisse, du coup j'ai eu la flegme de tout découdre pour ratiboiser la sangle alors j'ai opté pour la méthode "à la one again" ou si tu préfères : "à la sauvage". J'ai rajouté des anneaux passants et cie et bref ni vu ni connu je t'embrouille. Facile à coudre, c'est un plaisir de coudre du Merci Giroflée et mon vinyle dessus c'est wizzzzzzzzzzz!





jeudi 19 mai 2016

Celle qui perlait

Enfiler des perles... C'est la grande mode. Vous aurez pu voir que je pratique assidûment. C'est facile, c'est plus ou moins rapide. Mais surtout ça vide la tête. Aux dernières vacances donc dans le coffre de la voiture, il y avait un peu de crochet et des perles.
Tout d'abord un bracelet manchette réalisé sur un métier à tisser.



Et pour changer: de la couleur. Loulou m'a doucement fait remarquer que j'usais et j'abusais du blanc et que la couleur c'était sympa aussi. Pas faux. Donc craquage total avec ce tissage en peyote qui sera je pense parfait au poignet avec un peu de bronzage.



Les deux sont réalisés avec des perles Miyuki 11/0 provenant du Comptoir à Perles et de Perles & Co. J'aimerai attirer votre attention sur le premier bracelet, parmi les perles blanches vous verrez une nuance différente. J'ai utilisé des perles très difficiles à photographier qui ont un effet "facette" alors qu'elles sont parfaitement lisses. Ce sont mes préférées. Bon, sur ce, je retourne perler!


mardi 17 mai 2016

En avant les histoires...

J'avais dit que je ne ferai plus d'échange d'aucune sorte.
J'ai échoué. (encore)
Même si j'adore - vraiment - les échanges sur la blogo, la raison me dicte de ne plus m'engager car les délais sont souvent (trop?) longs de mon côté.
J'ai littéralement craqué sur le travail de Patricia du blog Sauterelle verte. Travail découvert grâce à Céline de L'estaminet du Babillage (clic-clic to remember) mais aussi par Fabienne.  A l'automne dernier, Patricia a publié un article avec des têtes de playmo en laine cardée. Madre de Dios! Je voulais absolument les mêmes. Oui les playmo frisent un peu l'obsession chez moi. Bref, je voulais qu'elle me fasse les mêmes contre monnaie sonnante et trébuchante. Mais Patricia a proposé un échange. Je l'ai mise en garde des délais tout ça tout ça. Je lui ai proposé de choisir quelque chose sur mon blog et de me dire ce qu'elle voulait. Bien entendu elle a été plus rapide que moi et j'ai reçu un magnifique colis avec mes amours de tête de playmo et en plus 2 p'tites têtes rondes avec des bonnets rayés. C'était trop pour moi mais pas assez pour Patricia qui  m'a également gravé une tête de playmobil dans de la gomme. Elle a monté son tampon sur une vielle bobine de bois, c'est extra. J'aime absolument tout. Je ne peux même pas dire que je préfère l'un ou l'autre. C'est tellement beau.
Si beau qu'il faut les exposer alors je me suis mise en quête d'un support sur lesquels les poser. Un cadre en bois flotté... hum il faut monter une expédition. Bref, c'est resté dans un coin de ma tête et en évidence sur mon plan de travail. Et les vacances de Pâques approchant j'ai pensé à crocheter de petits cadres. Autant vous dire que je reste dans ma zone de confort en général, maille serrée forever! Alors autant se mettre un  petit challenge pour les vacances. J'ai donc crocheté 3 cadres en suivant le tuto de Ritalechat.






Quelques explications:
Fil: Natura Just Cotton de DMC coloris moss green, glacier et Yummy violet.
Crochet: n°2 (je crochète très serré)
Pour les petits cadres j'ai utilisé des bracelet ronds assez fin de 6,5 cm de diamètre.
Avec mon fil et mon crochet, j'ai réalisé 96 ms + 1 ms
Pour le grand cadre, un cercle d'abat-jour nu de 15 cm de diamètre (trouvé chez écolaine)
Avec mon fil et mon crochet, j'ai réalisé 186 ms + 1 ms
Pour les reste des explications je vous laisse regarder le tuto d'origine. Pas de difficulté bien entendu, c'est facile à réaliser.
Pour suspendre les créations de Patricia aux cadres, j'ai utilisé un fil transparent très fin.

Disposés dans mon salon, j'ai le loisir de les regarder très souvent.

Et Patricia alors qu'a-t-elle reçu? Et bien, suite à la parution d'articles sur les bracelets manchettes en décembre dernier, elle m'a demandé de lui en faire un. Un seul? Pas question... Du coup, ni vu ni connu en voilà 2 et avec un peu de fluo stp!
Les manchettes viennent de la Drogerie et les perles de chez Le comptoir à perles à Paris.



Patricia a reçu celui avec le orange fluo, le second est pour moi tant qu'à faire ;-)
Encore un magnifique échange. Merci Patricia, je suis comblée par ton travail absolument fantastique.

Si les créations de Patricia vous donne envie, elle a une petite boutique. N'hésitez pas à la contacter.

jeudi 12 mai 2016

Plumier vs Liberty

Dire que le temps passe vite n'est pas un secret de polichinelle mais là j'avoue que je n'avais pas l'impression d'avoir été absente si longtemps. Pourtant je ne suis pas inactive, c'est juste que je ne trouve plus le temps de prendre les photos de ce que je fais, c'est vraiment dommage. Bon trêve de blabla, j'ai au moins pu prendre une photo d'une dernière réalisation. Une customisation en fait.
Un jour que je chinais, je suis tombée sur un très (très) grand plumier servant à ranger des aiguilles à tricoter dont il était rempli. Comme j'avais quelques paires d'aiguilles qui traînaient à la maison et pas ultra pratiques à ranger (dans un pot avec 100 autres choses dedans) j'ai tout de suite craqué pour ce plumier géant. Et puis une boîte de plus dans l'atelier, c'est toujours ça de gagné pour mieux s'organiser. (dit la fille qui essaye de se convaincre) (ou vais-je bien pouvoir la ranger?)(ça dépend, ça dépasse) 
A première vue, ce plumier était - on peut le dire - loin d'être sexy. Dans son jus. Comme le prouve cette image prise avant la transformation. 



J'ai donc sous-couché l'ensemble du plumier en blanc (pas l'intérieur - mode rapide). Puis j'ai déposé de la colle vinylique dessus et hop un peu de liberty mitsi rose/rouge par dessus. J'ai laissé sécher et hop recouche de colle dessus histoire d’éviter que les bords ne s'effilochent.  J'ai légèrement poncé en biais les bords envers du couvercle coulissant car avec ces épaisseurs supplémentaires ça ne glissait plus aussi bien.



Bon tout de même vous aurez vu que j'ai fait des changements sur le blog: nouvelle bannière tout ça, tout ça... ;-) Et puis surtout un nouveau logo.

PS: Tu vois Cécile, je suis toujours vivante.

mardi 5 avril 2016

Quick and lovely (and friendly surtout!)



** Friendly part 1**

Il y a eu un petit teasing hier sur instagram où je montrais du Liberty. Je lève le voile ici. Parce que c'est le moment. Parce que c'est pas trop tôt et que je piaffais d'impatience. Ma super copine Céline aka Les Reloux lance son concept: la couture pour débutantes avec des kit prêt-à-coudre et un tutoriel du feu de Dieu (des Dieux, ai-je même envie de dire). L'accompagner dans son projet est un plaisir (et un honneur). Le nom c'est:

Des projets rapides à coudre et VRAIMENT accessibles aux débutants. L'air de rien cela manquait dans le paysage. Une prise en main, une volonté de dédramatiser, une occasion d'apprendre en bonne compagnie, des tissus extra, un projet (il y en aura d'autres) facile et rapide, et puis surtout pratique. Parce que j'ai l'habitude d'écrire des tutoriels détaillés, je peux te dire que Céline joue vraiment le jeu. Comme on peut dire que la couture d'accessoires je maîtrise quand même un peu beaucoup, je tiens à souligner le côté pratique du premier kit Quick and Lovely: une maxi pochette à ouvrage avec un zip. A ouvrage ou à autre chose d'ailleurs. C'est l'accessoire dont on ne peut se passer. Dans la valise, le sac à main (maxi), dans la voiture, le train, tu balades ton bazar partout.
Je ne vais pas t'en faire des caisses aujourd'hui, je préfère que tu ailles sur le blog de Quick and Lovely (clic-clic) et sur la boutique pour voir ce que contient le kit (tu verras il y a plein de choix)(fdp offerts jusque jeudi).
HA et puis pour le lancement: Céline organise un jeu sur le blog, sur Instagram, sur Facebook. Tu peux jouer sur les trois, multiplier tes chances de gagner.
D'ailleurs je te souhaite bonne chance!
Ainsi qu'à Céline: MERDE ma Poule!

***
là tu files chez Quick and Lovely
...ou tu restes encore un peu avec moi
***


Parce que bien entendu Céline a fait passer des tests (pression-pression), je te montre mes versions. En Liberty What else. Ici Liberty betsy rouge. Tu peux d'ailleurs voir que c'est l'écrin de transport du Trendy de la Vilaine. C'est qui? Tu le découvriras à la fin de l'article.






** Friendly part 2 **

Voici la seconde pochette en Liberty betsy rose. Ce qui te saute aux yeux c'est que j'ai déposé un message dessus: "Keep calm and be a Pintade" (au flex). Je montre rarement mes amies sur mon blog (sphère privée, toussa toussa)  mais là elles étaient d'accord. J'ai deux amies depuis le lycée, ça fait 23 ans qu'on se connaît et surtout qu'on fait les cons. L'une se nomme La Vilaine et l'autre Dalida. Tu les verras en bas de l'article. 23 ans qu'on fait des plans ensemble: on a tout prévu. On sera vieilles ensemble dans la même baraque et on martyrisera notre assistante de vie. On sera infecte et on se poilera de tout. A 80 piges j'espère qu'on sera encore assez en forme pour faire le mur et aller tambouriner au milieu de la nuit à la porte du couvent en hurlant "Soeurs de la miséricorde ouvrez-moi".  Bref, toutes les pires conneries c'étaient avec elles et ce n'est pas fini.


Revenons à la couture. Figures-toi que j'ai une certaine pudeur (marres-toi) à offrir des cadeaux home-made à mes amies. Peur que ça ne plaise pas sans doute. Bon, il faut dire qu'elles singent à merveille mon côté "blogueuse". Mais cette fois (zoubida) pour marquer le coup lors d'une réunion au sommet, je leur ai cousu une maxi pochette Quick and Lovely. Chacune la notre pour le gang des Pintades, puisque c'est sous ce nom de code que nous évoluons depuis le lycée. D'ailleurs on a inventé le verbe "to pintade" ensemble qu'on peut par exemple employer dans la phrase; "Are you pintading tonight?". Ce serait trop long de t'expliquer ce délire mais je suis certaine qu'une pintade sommeille en toi et tes amies.
(Si tu te poses la question: ce sont bien des stickers Liberty (que je ne collerai jamais) sur la photo.)


** Friendly part 3 **

Et là tu la vois la boucle? Mes 2 pintades avec les pochettes Quick and Lovely de ma copine Céline. 
Ben moi, ça me touche. 
Bon... fin de la séquence émotion. Files sur Quick and Lovely. (je vais me moucher)(et je t'assure que ce ne sont pas des paillettes qui coulent de mon nez)


jeudi 24 mars 2016

La Flamboyante

Venir ici vous déposer mes réalisations est de plus en plus chaud, je cours à droite et à gauche. Je voudrais passer plus de temps dans mon atelier, peaufiner des réalisations, coudre ou fabriquer ce que j'ai en tête mais je suis soumise au même régime que tout le monde: la course après le temps. A ceci près que c'est un régime qui ne fait pas maigrir. Dommage je pourrai alors, sans me forcer, atteindre un poids de croisière. Enfin là j'ai déjà un poids de croisière mais ce n'est pas La Croisière s'amuse. Hin hin!
Je crois que j'ai vraiment eu raison de me botter les fesses pour coudre et bricoler de tout mon saoul pendant les vacances de février car clairement je crois que Fabienne aurait été obligée d'attendre une année de plus pour recevoir ce que je lui avais promis il y a bien longtemps. Fabienne me gâte souvent et pas qu'un peu, des sacs, des trousses, des carnets, des tags, des dessous de tasse. Il y a beaucoup de Fabienne chez moi et surtout sur les murs. J'espère qu'il y aura d'autres choses à venir habiller mes murs, Fabienne s'est mise à la linogravure depuis l'automne dernier et moi je suis ébahie. Bref, il y a de l'achat dans l'air.

Pour Fabienne donc, une trousse à bijoux. Point de Liberty. Fabienne a choisi son tissu dans mon stock lors d'un passage à la maison. Fabienne n'aime pas trop le liberty. Là... tu peux le dire "WHAT THE FUCK...???" bon okay... ça en fait plus pour les autres. Fabienne sait toujours ce qu'elle veut, elle avait même choisi le passepoil. Donc le tout attendait depuis longtemps sur un tas coin de mon bureau. Le tissu je ne saurais te dire d'où il vient, je l'ai depuis minimum 5 ans, je crois qu'il s'appelle Pivoine. De même que pour la précédente trousse, j'avais prévu du ruban de vinyl pour fermer la trousse. J'adore cette trousse, avec ce tissu elle dénote de toutes les précédentes et elle colle parfaitement à Fabienne: lumineuse et colorée.







Je pense franchement que Fabienne ne s'y attendait plus. Je plaide coupable! Néanmoins je suis contente d'être venue à bout de cette promesse. D'ailleurs à partir de maintenant je ne m'engage plus dans aucun échange si je ne suis pas certaine de pouvoir m'y coller dans les délais. Nan mais ho! (bon il faut que je vous montre encore un échange)(pas une trousse cette fois)(j'en peux plus de faire des trousses)(c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je n'en vends pas)

(comme la Dodo)