mardi 5 avril 2016

Quick and lovely (and friendly surtout!)



** Friendly part 1**

Il y a eu un petit teasing hier sur instagram où je montrais du Liberty. Je lève le voile ici. Parce que c'est le moment. Parce que c'est pas trop tôt et que je piaffais d'impatience. Ma super copine Céline aka Les Reloux lance son concept: la couture pour débutantes avec des kit prêt-à-coudre et un tutoriel du feu de Dieu (des Dieux, ai-je même envie de dire). L'accompagner dans son projet est un plaisir (et un honneur). Le nom c'est:

Des projets rapides à coudre et VRAIMENT accessibles aux débutants. L'air de rien cela manquait dans le paysage. Une prise en main, une volonté de dédramatiser, une occasion d'apprendre en bonne compagnie, des tissus extra, un projet (il y en aura d'autres) facile et rapide, et puis surtout pratique. Parce que j'ai l'habitude d'écrire des tutoriels détaillés, je peux te dire que Céline joue vraiment le jeu. Comme on peut dire que la couture d'accessoires je maîtrise quand même un peu beaucoup, je tiens à souligner le côté pratique du premier kit Quick and Lovely: une maxi pochette à ouvrage avec un zip. A ouvrage ou à autre chose d'ailleurs. C'est l'accessoire dont on ne peut se passer. Dans la valise, le sac à main (maxi), dans la voiture, le train, tu balades ton bazar partout.
Je ne vais pas t'en faire des caisses aujourd'hui, je préfère que tu ailles sur le blog de Quick and Lovely (clic-clic) et sur la boutique pour voir ce que contient le kit (tu verras il y a plein de choix)(fdp offerts jusque jeudi).
HA et puis pour le lancement: Céline organise un jeu sur le blog, sur Instagram, sur Facebook. Tu peux jouer sur les trois, multiplier tes chances de gagner.
D'ailleurs je te souhaite bonne chance!
Ainsi qu'à Céline: MERDE ma Poule!

***
là tu files chez Quick and Lovely
...ou tu restes encore un peu avec moi
***


Parce que bien entendu Céline a fait passer des tests (pression-pression), je te montre mes versions. En Liberty What else. Ici Liberty betsy rouge. Tu peux d'ailleurs voir que c'est l'écrin de transport du Trendy de la Vilaine. C'est qui? Tu le découvriras à la fin de l'article.






** Friendly part 2 **

Voici la seconde pochette en Liberty betsy rose. Ce qui te saute aux yeux c'est que j'ai déposé un message dessus: "Keep calm and be a Pintade" (au flex). Je montre rarement mes amies sur mon blog (sphère privée, toussa toussa)  mais là elles étaient d'accord. J'ai deux amies depuis le lycée, ça fait 23 ans qu'on se connaît et surtout qu'on fait les cons. L'une se nomme La Vilaine et l'autre Dalida. Tu les verras en bas de l'article. 23 ans qu'on fait des plans ensemble: on a tout prévu. On sera vieilles ensemble dans la même baraque et on martyrisera notre assistante de vie. On sera infecte et on se poilera de tout. A 80 piges j'espère qu'on sera encore assez en forme pour faire le mur et aller tambouriner au milieu de la nuit à la porte du couvent en hurlant "Soeurs de la miséricorde ouvrez-moi".  Bref, toutes les pires conneries c'étaient avec elles et ce n'est pas fini.


Revenons à la couture. Figures-toi que j'ai une certaine pudeur (marres-toi) à offrir des cadeaux home-made à mes amies. Peur que ça ne plaise pas sans doute. Bon, il faut dire qu'elles singent à merveille mon côté "blogueuse". Mais cette fois (zoubida) pour marquer le coup lors d'une réunion au sommet, je leur ai cousu une maxi pochette Quick and Lovely. Chacune la notre pour le gang des Pintades, puisque c'est sous ce nom de code que nous évoluons depuis le lycée. D'ailleurs on a inventé le verbe "to pintade" ensemble qu'on peut par exemple employer dans la phrase; "Are you pintading tonight?". Ce serait trop long de t'expliquer ce délire mais je suis certaine qu'une pintade sommeille en toi et tes amies.
(Si tu te poses la question: ce sont bien des stickers Liberty (que je ne collerai jamais) sur la photo.)


** Friendly part 3 **

Et là tu la vois la boucle? Mes 2 pintades avec les pochettes Quick and Lovely de ma copine Céline. 
Ben moi, ça me touche. 
Bon... fin de la séquence émotion. Files sur Quick and Lovely. (je vais me moucher)(et je t'assure que ce ne sont pas des paillettes qui coulent de mon nez)


jeudi 24 mars 2016

La Flamboyante

Venir ici vous déposer mes réalisations est de plus en plus chaud, je cours à droite et à gauche. Je voudrais passer plus de temps dans mon atelier, peaufiner des réalisations, coudre ou fabriquer ce que j'ai en tête mais je suis soumise au même régime que tout le monde: la course après le temps. A ceci près que c'est un régime qui ne fait pas maigrir. Dommage je pourrai alors, sans me forcer, atteindre un poids de croisière. Enfin là j'ai déjà un poids de croisière mais ce n'est pas La Croisière s'amuse. Hin hin!
Je crois que j'ai vraiment eu raison de me botter les fesses pour coudre et bricoler de tout mon saoul pendant les vacances de février car clairement je crois que Fabienne aurait été obligée d'attendre une année de plus pour recevoir ce que je lui avais promis il y a bien longtemps. Fabienne me gâte souvent et pas qu'un peu, des sacs, des trousses, des carnets, des tags, des dessous de tasse. Il y a beaucoup de Fabienne chez moi et surtout sur les murs. J'espère qu'il y aura d'autres choses à venir habiller mes murs, Fabienne s'est mise à la linogravure depuis l'automne dernier et moi je suis ébahie. Bref, il y a de l'achat dans l'air.

Pour Fabienne donc, une trousse à bijoux. Point de Liberty. Fabienne a choisi son tissu dans mon stock lors d'un passage à la maison. Fabienne n'aime pas trop le liberty. Là... tu peux le dire "WHAT THE FUCK...???" bon okay... ça en fait plus pour les autres. Fabienne sait toujours ce qu'elle veut, elle avait même choisi le passepoil. Donc le tout attendait depuis longtemps sur un tas coin de mon bureau. Le tissu je ne saurais te dire d'où il vient, je l'ai depuis minimum 5 ans, je crois qu'il s'appelle Pivoine. De même que pour la précédente trousse, j'avais prévu du ruban de vinyl pour fermer la trousse. J'adore cette trousse, avec ce tissu elle dénote de toutes les précédentes et elle colle parfaitement à Fabienne: lumineuse et colorée.







Je pense franchement que Fabienne ne s'y attendait plus. Je plaide coupable! Néanmoins je suis contente d'être venue à bout de cette promesse. D'ailleurs à partir de maintenant je ne m'engage plus dans aucun échange si je ne suis pas certaine de pouvoir m'y coller dans les délais. Nan mais ho! (bon il faut que je vous montre encore un échange)(pas une trousse cette fois)(j'en peux plus de faire des trousses)(c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je n'en vends pas)

(comme la Dodo)

jeudi 17 mars 2016

Baby boom

En fin et début d'année, j'ai été submergée par les naissances. Chez mes cousines d'abord avec 3 naissances, et ensuite une copine que je n'avais pas vu depuis le printemps dernier et que je découvrais enceinte mi-janvier. En tout 3 garçons et 1 filles. Il est évident que j'allais faire quelque chose moi-même seulement je ne couds pas de vêtements pour les bébés. Déjà je n'ai pas de patrons adéquats et ensuite, bon, les goûts et les couleurs. Autant se baser sur des accessoires. Toutefois avec les bébés qui commençaient à s'empiler autant dire que j'ai dû revoir ma copie et faire dans la simplicité. Exit la gigoteuse, exit la collection complète des bavoirs... Non il vaut mieux baser sur une couture simple sans prise de tête aka: le plaid bébé, et pour ça rien de mieux que le tuto de On va voir si... je m'y tiens. A Noël donc je savais donc qu'il y avait 2 mecs déjà nés. Donc trouver des tissus pour mecs... c'est cela oui, c'est cela... là encore les goûts et les couleurs... Perso je penche pour du Petit Pan (fais péter la couleur!) mais bon... j'ai hésité. Alors sobriété oblige, j'ai acheté de la wax. Non je plaisante, j'ai craqué mon slip chez Camillette Création sur le tissu Saute-mouton.  C'était l'occasion pour me faire plaisir aussi. Bon, par contre à la maison tout le monde a vu des chiens. Quelle bande de barbares! Triplé avec de la ouatine assez fine (non mais parce que c'est hyper pénible à coudre et en plus je déteste le contact avec cette matière) et le dessous en coton noir de chez MT.
Clairement un plaid c'est pénible à prendre au photo alors deux... ce n'est même pas la peine. Les dimensions: 130 x 130 cm.


Une fois les plaids cousus, je tombe sur le tuto des anneaux de dentition de Sew Kate Sew. Rajouter ce petit plus au plaid de chaque bébé dans un tissu identique (heureusement que j'avais des chutes) me plaisait assez.


Entre temps bien entendu: Tadaaaaaaaaaaaaaaa... Une petite fille est née. Là encore les goûts et les couleurs. Je pensais partir là encore sur du Petit Pan mais la maman m'a envoyé des photos des couleurs de la chambre et bien entendu ça ne le faisait pas. Dans les directives il y avait: pas de moutarde. Haaaa ouais... Comment dire? Même pas un tout petit peu?
Direction Mondial Tissu pour une virée shopping avec ma liste de courses. Vous avez vu la nouvelle collection, elle est vraiment sympa. J'ai été ultra raisonnable, j'ai juste acheté le tissu pour deux plaids, une version pour fille (avec un peu de moutarde quand même) et une pour mec avec la ouatine et les cotons assortis. Autant optimiser et prendre peut-être de l'avance sur le petit mec à venir. J'ai également acheté du nid d'abeille pour les anneaux de dentition. J'ai diminué la taille du plaid quidoit mesure 110 x 110cm cette fois.
Comme la laize des tissus chez MT est plus grande, j'ai optimisé les chutes en réalisant un pochon pour chacun. J'ai personnalisé les deux sacs avec du flex (happy flex) déposé sur une bande de drap ancien. Vraiment j'adore ma machine (portait). Pour les anneaux de dentition, j'ai cherché à Nantes sans succès des anneaux pouvant être mis en bouche donc je me suis orientée vers ce site qui propose des matériaux pour fabriquer justement des jouets pour bébé. 
Tout est désormais offert* et cette session Baby m'a vacciné pour un moment. Heureusement je n'ai pas de nouvelles dans ce sens, même si il faut bien le dire: je suis toujours la dernière au courant.





* En fait non, à l'heure ou je relis ce post, je n'ai pas encore parcouru les 3km qui me séparent du bébé Nino. (la honte)

lundi 7 mars 2016

La Délicate


Once upon a time, on avait convenu avec Joanna du blog Fikou Mikou de faire un échange. Je bavais devant les merveilles en Liberty du Japon qu'elle réalise. Et un jour, elle nous montre un liberty wiltshire dans les tons bleu et turquoise. Je dois dire que j'ai eu un coup au cœur, en effet je crois que Jacadi a fait une collection avec ce même Liberty il y a 3 ans de ça. Bref, Joanna est très occupée (dans son atelier de rêve) donc bien entendu cela a pris un certain temps... disons 6 mois pour qu'elle m'envoie une merveilleuse housse de coussin dans ce fameux (et fabuleux) Liberty.
De mon côté, elle souhaitait que je lui réalise une trousse à bijoux. Facile quoi! Non en vrai, j'ai voulu bien faire les choses, j'ai commandé le Liberty qu'elle souhaitait chez Stragier: du mitsi gris clair. J'ai reçu la commande en février 2015. hummmmmmmmmm Comme il faut environ 5h pour faire une trousse et je préfère coudre d'une traite, les 5h sont un met des plus rares. Donc j'ai attendu mais je n'oubliais jamais: "il faut que je la fasse, vraiment". Et puis les vacances de février 2016, alone, soit un an plus tard: that's it!
Seule modification par rapport à mon tuto d'origine qui se trouve ici, j'ai remplacé le baguier initialement maintenu par une couture d'un bord et de l'autre par un bouton recouvert par des pressions de chaque côté. J'ai d'ailleurs renforcé le liberty avec de la vlieseline tissée dans la partie corps de la trousse. Du passepoil argenté me semblait indispensable pour Joanna et pour les liens, j'étais tombée sur une sorte de lien en vinyl plat chez Fil 2000 l'année dernière que j'ai trouvé parfait pour les trousses à bijoux justement. La couleur argentée était destinée à cette trousse car si je prends du temps avant de passer à l'action, tout est déjà parfaitement construit dans ma tête et le matériel acheté.
A la différences des autres trousses que je vois ici et là, la dimension de cette trousse est assez conséquente: 34 x 23 cm environ, elle permet de ranger bien des trésors et surtout - je ne pense jamais à la photographier - en plus des 3 poches zippées et du baguier, elle dispose également d'une poche qui fait le 2/3 de la hauteur de la trousse et qui permet de ranger bracelets ou gros colliers. Je précise que cette poche existe parce que je reçois parfois des questions par mail à propos de cette poche qu'on visionne difficilement au montage. D'ailleurs c'est assez coquasse parfois: " je couds votre trousse pour l'envers de la poche zippée je ne sais plus où est l'envers, je fais comment?" Bon je vous rassure, je réponds à toutes les questions mais des fois on frôle l'impolitesse (ni bonjour, ni merci).






Et mon coussin alors? Le voici:


Il est désormais en place sur le fauteuil club! Je le love! La première ou le premier qui le tâche. Je l'explose. Soit dit en passant, j'ai employé le mot "désormais" car en effet j'ai beaucoup de mal à utiliser un cadeau lorsque je n'ai moi-même pas rendu ma copie. C'est bizarre... Mais désormais les compteurs sont à zéro.


Et là, regardez... est-ce qu'ils ne sont pas beaux tous les deux?

Un grand merci à Joanna pour cet adorable échange! 

lundi 29 février 2016

Folie perles

Les vacances offrent du temps. Bon ce n'est pas toujours vrai. A Noël dernier j'avais réalisé en urgence des bracelets manchettes en cadeaux (clic-clic) et si j'avais pris en photo ceux offerts, j'avais omis le mien fait à la dernière minute bien entendu. Mais franchement, j'avais la haine d'en offrir aux autres et de ne pas en avoir un pour moi. Bref, pour moi, une manchette un peu plus large et un tissage qui laisse apparaître la dorure du bracelet. J'avoue préférer comme cela. Du moins, pour ce modèle.
D'où vient mon matériel? J'achète les manchettes à La Droguerie à Nantes. Autant acheter local. J'ai beaucoup de mal à acheter les perles en ligne à vrai dire donc mes perles miyuki viennent de la Cabane à perles à Nantes  mais ils n'ont pas beaucoup de choix au niveau des coloris. Lors d'un passage à Paris, j'en ai profité pour faire un tour à la boutique Le Comptoir à perles dans le 9ème où on trouve un large choix de perles miyuki, ainsi que tout le matériel dont du fil miyuki. L'accueil est très sympathique et la boutique agréable. Malheureusement ils ne font pas de vente en ligne. Toutefois, ils ont proposé de noter les références sur les tubes des perles que j'ai acheté et de leur envoyer un mail avec les références que je souhaitais de nouveau avoir pour en commander à distance. C'est vraiment super sympa. Par ailleurs, ils organisent des ateliers donc les parisiennes... Cela fait beaucoup de points positifs pour cette petite boutique donc si vous avez l'occasion de pousser la porte, vous ne serez pas déçue.

Voici déjà ma première manchette pour moi: (je l'adore)




Les vacances de février ont été aussi l'occasion de ressortir le métier à tisser pour réaliser un bracelet pour une de mes meilleures amies monté cette fois-ci sur un support argenté. Passer une journée à tisser des bracelets c'est vraiment un luxe dont je rêvais.



J'ai aussi fait le plein de "machin à poussière" origami chez Maison du monde pendant mes vacances. Il y a de fortes chances pour qu'on les retrouve sur beaucoup de mes photos.

Enfin une dernière manchette que je vais garder pour moi parce qu'elle est mal réalisée: j'ai un fil sous tension qui a sauté du métier à tisser du coup c'est de traviole et à poser sur le bracelet ça ne le fait pas vraiment. Pas grave en soit, je le garde pour moi. Et en plus le violet n'est pas une de mes couleurs contrairement à mes dindes donc si elles me le piquent je ne ferais pas toute une histoire.


jeudi 25 février 2016

Carnegiea gigantea en taille M

Cette année encore je me suis sacrifiée pour ne pas partir en vacances en famille. J'ai courageusement accepté l'idée de rester 9 jours, seule, à Nantes, sans mes enfants et sans mon mari. Je fais donc économiser à la famille pas loin de 600 euros sur un séjour au ski que je voulais faire de tout mon cœur.  Okay je ne suis pas crédible une seule seconde. Rien que le nom du blog suffit à comprendre quel amour je porte au ski et à la montagne en général. Je prends sur moi de ne plus me rendre en station et de pourrir l'ambiance en partageant ma mauvaise humeur comme celle distillée lors de ma dernière session à Chamrousse où j'ai fusillé et quasi décapité le pauvre saisonnier à qui j'ai balancé mon surf en plein visage, quand il m'a demandé si j'étais satisfaite (au bout de 3h, une crise de larmes quasi hystérique, 30 doigts d'honneur, des mots puants à celui qui allait devenir mon mari, 50 chutes et des jurons)(quel toupet de me demander ça!). C'était il y a plus de 10 ans. Sérieux, j'ai fini par déchausser cette saleté et je suis descendue à pied. Le seul avantage que j'y vois par rapport au ski c'est l'absence des bâtons que je pourrais être susceptible de planter dans le premier abruti qui sortirait "La montagne ça vous gagne"... C'est un slogan qui a autant d'impact sur moi que "Bénodet, Bonne idée".

Bon la montagne ce n'est pas le sujet de ce post. Je voulais surtout dire que j'ai mis à profit ces moments de solitude (hummmm) pour crocheter un projet que j'avais envie de réaliser depuis longtemps. (et autant vous le dire tout de suite, ce n'est pas le seul projet que j'ai réalisé en 9 jours)(c'est dingue ce qu'on peut faire quand on est tranquille) Et il s'est trouvé que je suis tombée amoureuse du coloris vert 138 en Natura Medium, ni sapin, ni gazon, juste lumineuse. Parfait, oui vraiment parfait pour réaliser le "cactus géant d'Arizona" du livre de Sabine aka Anisbee "Crochet déco" aux éditions Le Temps Apprivoisé. Le projet se crochète initialement en fil XL mais une version intermédiaire me tentait plus. J'ai utilisé un crochet 3.5, je crochète assez serré en fait. J'ai décidé de rajouter de petites fleurs en Natura rose 62 avec du moss green pour les pistilles. Pour une des fleurs j'ai crocheté le fil rose avec du fil Ombelle de Fonty (rose également) et j'aime assez l'effet. Le modèle des fleurs est piqué sur le projet des vases printaniers du même livre.



Ho! et je te présente le joli cactus que m'a offert Marmoute pour mon anniversaire. 
Adorable hein! Je l'adore!



Comme je n'ai absolument pas la main verte autant te dire j'apprécie encore plus mon cactus. Il est comme le chat: autonome. Ha non pardon on me glisse dans l'oreillette que le chat ne l'est pas finalement. (quel incompétent!)

mardi 23 février 2016

Act like you know

J'allais écrire un post pour montrer une de mes dernières réalisations et en me connectant je me rends compte que 900 billets ont été publiés et que ni vu ni connu le blog a dépassé les 2 000 000 de pages vues. Je n'attache pas vraiment d'importance aux statistiques mais quand même c'est assez énorme, je ne me rends jamais compte du trafic qu'il y a par ici.
J'essaye d'analyser ce chiffre, bien entendu les tutos y sont pour beaucoup, mais pas que. En fait je crois que c'est le nom du blog qui donne souvent envie d'en lire plus et puis surtout je dois en faire rire plus d'une. Et c'est sans doute ce que j'aime le plus faire. Décrocher un sourire et dédramatiser c'est un peu mon leitmotiv. Si chacun s'employait à faire rire son voisin plutôt qu'à le faire suer, je crois que le monde ne se porterait pas plus mal. Non?

Et pour fêter ce chiffre, un morceau à partager avec vous (celui sur lequel j'effectue une petite danse de la joie présentement) et dont le titre résume parfaitement ma petite philosophie: Act like you know! (et en plus c'est encore du Funk)

Hop on monte le volume à fond, elle est pour TOI celle-ci. Et puis tu bouges ton corps dans ta cuisine, dans ta salle de bain, au boulot, dans ta caisse...