vendredi 6 février 2015

Nom d'un petit carnet - Carnet en Liberty Inside

Avis à la populace: Et puis la neige s'exprime sur un tuto!

J'avais dit précédemment que je dirais ce que je pense des tutos (des autres) que je réalise tant en bien qu'en négatif: "Acceptez-vous de dire toute la vérité, rien que la vérité? Dites je le jure." Je privilégie les tutos simples ou qui se donnent comme tel mais qui ne le sont pas (les fourbes), les tutos jolis ou qui se donnent comme tel mais tu as des finitions de merde (insultes triple X). Mais je m'étends pas plus parce que là, j'ai quand même le bol de vous parler d'une jolie pépite que je veux absolument partager ici.

En décembre, Marine du blog De l'accessoire... Vers l'essentiel publiait des petits carnets en Liberty et proposait d'en faire gagner un. J'ai participé et j'ai gagné. Marine l'a annoncé le 25 décembre, un peu comme un cadeau et elle publiait dans la foulée le tutoriel du carnet en Liberty. Comme pendant mes vacances je suis en mode quasi sans internet, je n'avais pas vu cela. Heureusement que Marine est venue me le dire. D'ailleurs Marine est généreuse elle a finalement fait gagner plein d'autres filles et j'ai vu fleurir plein de jolis carnets sur son blog en janvier dont le mien. La chance!

J'ai reçu mon carnet et il est trop beau en Betsy Ann rouge. Je l'aime! Parfait pour ma collection. Merci Marine il me plaît beaucoup.


Oui mais voilà il est tellement chouette que j'ai immédiatement voulu faire le tuto de Marine. Ce qui me permet de vous dire avec beaucoup de franchise et de plaisir que le tuto de Marine est parfait, c'est vraiment super simple, tout le monde peut le faire. Aaaah vraiment des tutos comme cela me font un bien fou. L'objet tout bête qui fait un effet de taré. J'ai testé plusieurs tailles, plusieurs cahiers et Minouche me voyant faire: maman tu me fais mon cahier de devoirs aussi? La voilà affublée d'un cahier en Liberty mauvey. Par contre l'habit ne fait pas le moine, elle écrit toujours aussi mal à l'intérieur. Je me retrouve donc avec un gros paquets de cahiers. Je vais prendre sur moi pour écrire dedans. (oui parce que je suis une psycho-rigide du cahier abîmé) Je ne m'étends pas sur la réalisation le tuto est suffisamment clair. Perso, je n'ai pas mis l’élastique car je n'avais pas les œillets adéquates.

Le tuto du carnet en Liberty de Marine est ici et vraiment je vous le conseille puissance 10.





Hey J'ai même fait un raccord avec le petit marque-page sur le carnet mauvey... okay je n'ai pas fait exprès!


Petite astuce pour une bonne impression: lorsque vous chercherez des motifs Liberty sur Google Image, cliquez sur outil de recherche et choisissez une bonne définition Supérieure à... afin d'éviter les déconvenues (pixels) à l'impression. Comme ceci:




jeudi 5 février 2015

Dites-le avec des croix

Hey! Yo! Whoua! Pshitt!
comme dirait Will pour saluer son pote Jazz

Bon est-ce que vous sentez le parfum de l'amoûûûrrrrrr??? Ouais bon c'est vrai que le parfum de l'amour c'est surtout celui des gazelles qui nous intoxiquent se parfument à l'Eau Jeune.
Je me souviens (genre années 90) qu'à cette période de l'année les pubs Eau Jeune crevaient le petit écran et en version mec: remember: Scorpio. Ouais, ouais ! Il paraît que quand on est jeune on offre du parfum à son/sa petit(e) ami(e) surtout ceux-là quand on ne veut pas se les faire piquer. Il faut juste avoir une certaine tolérance à la cocotte. Je me moque gentiment, l'adolescence c'est difficile: premiers émois, premiers baisers, premiers boutons de pus (tu ne prenais pas ton petit dèj j'espère?), premiers flacons d'eau précieuse, premiers appareils dentaires, premières odeurs de transpirations, premiers déo, premiers parfums parce que le déo c'est pas forcément efficace. Aaaaah on rigole! Mais c'est parce que nous aussi on a été ado.

Bon enfin bref, moi je voulais parler d'amour et particulièrement de mon dernier tuto pour Abracadacraft. J'avais super envie de refaire du point de croix mais genre pas un mini-coeur vu 3000 fois. Et puis je voulais changer de support. Je voulais quelque chose de gros! Mais aussi quelque chose qui ne me prendrais pas trop de temps. J'aime Loulou mais hein bon... il ne fabrique jamais rien pour moi lui! (planter les clous dans le mur ça n'a rien à voir!) Mouais bon on va dire que je fabrique pour deux.
Donc pour clamer mon amour à Loulou (musique romantique) un coeur au point de croix sur un cadre 30x30. Rien de compliqué évidemment. Les tutoriels sont en téléchargement sur Abracadacraft (gratuit!) avec le gabarit et tout et tout. Je parle au pluriel car j'ai fait deux versions:

* Je t'aime passionnément
* Je t'aime passionnément mais je manque de temps

La première est avec des croix de 1x1 cm et la seconde des croix de 2x2 cm. J'ai beaucoup aimé travailler sur un châssis entoilé, je trouve que cela donne plus de force au motif (enfin de me comprend!).
Et vous pour la Saint Valentin???



Ho admires le processus créatif en arrière-plan... c'est la version 5: Je t'aime passionnément alors je t'ai imprimé le gabarit et j'ai repassé les lignes au marqueur rouge. On mange quoi ce soir?


samedi 31 janvier 2015

Défi ma petite robe noire - et ce n'est pas une blague!

Okay! Bon les meufs, voilà le topo! là je ne vais pas vous parler d'une cousette juste "ouais heu alors tu vois je ne savais pas quoi faire alors j'avais une aprem à perdre alors bon voilà c'est pas grand chose..." non là je te parle de la cousette de la mort qui tue, ouais enfin quand même pas. Disons que j'ai cousu pour moi et que je vais en faire des tartines (qui a dit "comme d'habitude!" ?).

D'abord il faut que tu saches que je suis très mal à l'aise en général pour tout ce qui concerne l'habillement. Plusieurs raisons:
- Faire les magasins d'habillement ça ma saoule
- Je suis petite trapue épaules carrées... un vrai déménageur breton en fait! 
- Je ne suis à l'aise qu'en jeans ou en short et polo.
- CQFD: je ne porte que très très très rarement des robes et généralement sous la pression familiale je suis bien obligée de céder et de me farcir une séance shopping abominable ou je m'énerve, sue, peste, et pleure parfois. J'en sors généralement déprimée et j'ai envie de rayer Noël du calendrier et de dire à mes cousins et cousines que j'ai une compèt d'aqua-poney le jour de leur union bénie. (amen)

Bref c'est un calvaire. Je suis déjà méga fière de moi avec les cousettes que j'ai pu faire et qui me vont. Juste des tuniques, faut pas déconner, je ne vais pas me coudre du jersey qui moule, non plus. Le principal étant que je porte ce que je coud (sauf les trucs de citronail et de MCM parce que le premiers taillent trop grand et le second taille trop petit). Comprends que moi il me faut du sur-mesure, j'ai pas le choix, ça passe ou ça casse mais je n'ai pas le temps de reprendre une pince ici, ou un chais pas quoi par là. Non ça me saoule. Ou c'est parfait ou c'est la benne. Et puis ça ne me fait pas triper, certainement parce que je ne passe pas ma vie à me regarder dans mon miroir et à me prendre en photo (mais à qui tu penses?). D'ailleurs c'est facile: je me regarde 2 fois le matin: quand je m'habille "ouais bon ça ira" et quand je suis dans la salle de bain "je me maquille aujourd'hui? Hahaha t'as de l'humour ma poule"; et une fois le soir parce que le miroir est face à moi quand je vais me coucher. On peut se dire que je suis complexée. Ben non! Mon corps est ainsi fait, je l'accepte (enfoiré ta mère), non sans rire, je pense qu'il y a des choses plus importantes dans la vie que de se focaliser sur un bout de couenne qui dépasse. Et puis les grosses sont beaucoup plus drôles, j'aurai trop peur de perdre mon humour en maigrissant! (désolées les maigres mais je prêche pour ma paroisse) Je dis cela parce que j'ai été maigre un jour... oui oui mais qu'est-ce que c'était chiant! Non voilà tout est une question de métabolisme et puis c'est tout. Le corps n'est qu'une enveloppe et ce qui compte c'est ce qu'on a l'intérieur. Ah ouais l'autre elle nous sort sa psychologie à deux balles. C'est vrai que c'est de la psychologie à deux balles, mais en tous les cas moi elle me convient, si je m'accepte telle que je suis je pense mieux accepter les autres, même celles qui font du 34! Mais ce n'est pas le sujet.

Revenons à la robe noir. Tout à commencer à CSF en novembre. Je baguenaudais dans les allées avec mes deux belges préférées: Hélène et Isa, lorsque cette dernière nous conduit sur le stand de Made in me couture. But what is it?  Moi pas connaître. Moi trop con de pas savoir que c'est la marque qui a fourni Cousu Main. Ha bon... et Isa qui va de son plaidoyer. Hummmm t'achètes un patron à ta taille uniquement... hum... il est chouette le modèle que tu as choisi... hummmm
Une nuit de sommeil plus tard, c'était décidé et aussi poussée par les encouragement des copines , j'allais m'acheter un patron de robe pour moi. Bon pour le coup j'ai pris le même qu'Isabelle... haaaannn la fille qui copie trop!!!  Hep je t'arrête tout de suite, j'ai quasi immédiatement prévenue Isa de mon forfait, et sa réponse c'était: cool on va se faire un duo. Là j'étais cramoisie... pas pour le duo mais enfin tu vois c'est Isa du labo quand même elle te sort des cousettes parfaites sur elle. Ha hum... mais j'ai dit okay tout de suite. Donc merci Isa! Isa présente aujourd'hui sa tenue également. Il y a comme tu le vois un défi dans le défi. Rien n'a transpiré sur la tenue belge alors je suis super curieuse. J'ai donc cousu la robe à nœud de Made in me couture. Les grands points positifs (et croyez moi je suis très très exigeante) :
* Ils font des grandes tailles
* On achète uniquement sa taille, ce qui n’est pas con du tout parce que finalement quand tu fais la taille *biiiiiiiiiiip* (désolée maman c’est encore raté) les tailles 34 36 38 40 42 et 44 ne te servent à rien.
* Le patron est thermocollant et cela c’est juste parfait. Rhaaa lalala ne pas décalquer un patron, bonheur ! Attention : tu peux thermocoller ton patron 5 fois ensuite… tu l’épingles façon old school.
* Les explications : bon ça va j’ai tout compris, mais je pense que ça ne coûterait rien de plus d’en rajouter une couche parce qu’il y a largement la place pour s’étendre dans le livret.
* Le tissu : j’ai choisi un crêpe de polyester. Je n’avais jamais cousu cette matière, mais je l’apprécie énormément en pantalon c’est très fluide donc agréable à porter. La couleur : noir, sinon je suis OUT pour le défi tu penses ! A vrai dire, je cherchais du vert émeraude ou du bleu cobalt mais avec mon timing post-Christmas c’était injouable. Donc noir. Ah au fait ce tissu ne se froisse pas…Cool quand tu voyages et moins cool quand tu dois ouvrir tes coutures au fer ! ;-) En fait la prochaine fois je le prendrais plus fin.
* Le montage : Pas de problème, tout s’emboîte à merveille. Bon à cause de mon tissu fluide mais lourd, j’ai réduit la taille du nœud dans sa longueur sinon il s’affaissait. J’ai rallongé de quelques centimètres pour l’amener au dessus du genou. Et j'ai également mis un biais rapporté aux manche en satin bleu clair à la José Levy.
* Porté ça donne quoi ? mis à part qu’à cause de la couleur mon beauf m’a demandé si j’allais à un enterrement… (je suis encore vexée) C’est vrai que c’est terne , mais c’est un premier jet. J’aurai pu l’accessoiriser mais je l’ai un peu terminée 3h avant de partir à l’aéroport et je n’ai pas eu le temps de penser à ce que j’allais mettre avec sauf des chaussures et des collants…Bon bref, je me suis sentie à l’aise et vu tout ce qu’on mange à Noël ce n’est pas du luxe.
** En conclusion : je recommande la marque, le modèle et heu… voilà !

Pour voir la tenues de Isa du Labo  tu cliques sur son nom. Elle sera surement trèèèèèèès belle ! Un seul regret: Hélène devait nous rejoindre et la vilaine ;-) n'a pas encore acheté son tissu. Merci Hélène donc parce que je me sens moins à l'arrache grâce à toi.
Maintenant quelques images de la robe portée. Sorry les photos sont ce qu’elles sont : très moyennes, mais mon mec n’a pas de patience, je ne voulais pas que tout le monde me voit défiler et ça pelait grave dehors ! En fait j’aurai bien tout viré mais j’étais marron (ha ha ha) pour le défi de la petite robe noir. Défi auquel je vais répondre aujourd’hui mais probablement pas tous les 15 du mois. Merci Morgane pour cette initiative de défi !


Et pour voir les robes des copines c’est sur le blog dédié qu’il faut aller : défi ma petite robe noire.




Peut-être qu'il y aura d'autres cousettes en 2015 pour moi... qui sait!

et je rajoute dans l'urgence des photos à la volée! qualité iphone... sorry!





mardi 27 janvier 2015

Marin est dans la place

Voici un coup de cœur made in blogo comme on peut en avoir, de ceux qui grillent les priorités sur une TO-DO-LIST, j'ai nommé le lapin Marin de Couture Iodéé (IOD). J'ignore pourquoi j'ai eu le coup de cœur pour lui: sa trogne, sa forme... que sais-je. Il me plaisait un point c'est tout. Peut-être parce qu'il me rappelle les doudous des boulets puisqu'on est lapins addict chez nous. Le patron est très clair, un vrai pas à pas, on peut difficilement se planter. Aucune modification. Les yeux sont un peu plus gros que ceux préconisés parce que ceux commandés via etsy ce sont révélés tout sauf de sécurité. Depuis j'ai passé une autre commande sur le site de L'heure créative dont les frais de port sont convenables. (je le précise parce que payer un colissimo pour 6 yeux ça me saoule). Comme il me restait un peu de laine de ma version 30 cm, crochet 4, je lui ai crocheté une écharpe parce qu'il fait frais en ce moment.  Pour la doublure des oreilles du Liberty Fitzgerald dont la pointe de vert est identique à ma laine.







Crocheté en 4, laine! heu... Katia Basic Merino, col.18. 2 pelotes.  Laine grise du fond du stock.
(punaise! que j'ai gardé les références, ça tient du miracle!!!!)

lundi 26 janvier 2015

Et donc l'Anniblog!

Il est plus que temps d'écrire un article sur l'anniblog. En décembre, j'ai envoyé le plus gros colis de ma vie de blogueuse pour gâter la gagnante: Hélène du blog Min(e)s de rien. MAIS pas que.
Je vous explique. Hélène gagne donc le jeu de l'anniblog . Un mois plus tard je propose un jeu express pour gagner un tote bag et Isa du LabO* d'Isa me laisse ce commentaire: 

Alors là, je me dis que ces Belges sont quand même supers fraternels (sisternelles dans ce cas). Mais quand même je m'interroge... et si... non???... vas-y que je cherche des indices et puis je trouve confirmation dans un post d'Hélène: "ma soeur est une star". Ha ben ça alors! Je trouve cela extrêmement drôle: deux frangines douées et blogueuses, c'est quand même hallucinant. Je me demande encore comment j'ai pu passer à côté de cette info. M'enfin... Bon au final Isabelle n'a pas gagné au jeu. Trop dur la vie! Mais j'espère que de savoir que c'est encore une belge qui a gagné lui aura remonté le moral (si si je veux y croire). Le temps passe... le temps passe. Il passe vite d'ailleurs. Je me suis mise un coup de pied au cul pour faire un envoi avant Noël. Il faut savoir que plus je mets de temps à envoyer un paquet, et plus je me sens coupable, et plus j'en mets dans le paquet. C'est con comme raisonnement mais je suis comme cela. Donc hein, ce carton avant de le faire il a fallut que je le trouve parce qu'il était imposant et j'avais beaucoup de choses à mettre dedans. Ensuite il fallait l'envoyer... mais à quelle adresse? C'est à ce moment là que Isa entre en jeu: "passes-tu Noël avec ta soeur?" ( elle aurait pu être avec sa belle-famille). La réponse étant oui, j'ai tout envoyé à Isa qui est devenue ma complice et qui déposerait le paquet au pied du sapin. SAUF que... HA HA HA ou plutôt HO HO HO il n'y en avait pas que pour Hélène dans ce paquet, loin de là! C'était trop facile vous comprenez d'en gâter deux en même temps et de manière spontanée. J'aurai aimé être une petite souris quand Isa a ouvert le carton et vu qu'il y en avait aussi pour elle et quand Hélène a trouvé les paquets le jour de Noël.

Avant de tout vous montrer, il faut que je vous dise que j'ai eu LA CHANCE de pouvoir les voir toutes les deux à CSF en novembre... un trio de bavardes rien que d'y penser je me marre toute seule. Et le plus drôle c'est que c'est comme si on s'était quittées la veille et qu'on reprenait une conversation. C'est bizarre comme sensation quand j'y pense mais c'est aussi un bel exemple de ce que procure la blogosphère. AAAAhhh les belges, je vous kiffe et je pense à TOUTES les Belges qui viennent ici (elles sont nombreuses), quel sens de l'humour vous avez! 

Je vous montre le contenus du colis, je ne dis pas qui a reçu quoi, il faut aller chez Hélène clic-clic et Isa clac-clac, il y a des choses que j'ai déjà montré ici et d'autres non.

  Carnet range-aiguilles. Tissu Aime comme Marie. Tuto ici.

 Badges en Liberty betsy ann enduit.

 Des bobines de ficelles. les bobines en bois viennent de chez Henri et Henriette (H&H) et des mini tampons trouvés chez Le printemps de Marnie.

 Une petite boîte en métal car on n'a jamais assez de petites boîtes n'est-ce pas? et des sachets de Twit Thés. Le tout vient de chez H&H

 Une écusson thermocollant en point de croix, trouvé chez Le printemps de Marnie.

 2 sacs vus parmi les autres ici

Une Cousette dans son jus et surtout complète et dans sa boite.
Et oui la Neige elle offre des cousettes!

Trousse Ernest et Céleste en Liberty dont je vous parlerai plus longuement un jour!

  Un porte-cartes : le bleu.
 Les deux autres étant partis rejoindre leurs nouvelles propriétaires au même moment.
Vus ici.

 Des pile ou face. Tuto ici.

 un sac vintage à assumer... ou pas...

Voilà. Je crois que je n'ai rien oublié.

J'aimerai dire que je vais prendre de l'avance pour l'année prochaine mais en janvier je ne fais pas de promesse. On verra le moment venu!

jeudi 22 janvier 2015

C'est juste extra! Top! génial! je kiffe! rhaaaa gagaga

Avec ce titre de post, je vais difficilement pouvoir mieux exprimer mon extrême satisfaction sur la pâte à dépolir le verre. Depuis plus d'un an, j'avais envie de tester ce produit et c'est chose faite. Sur Pinterest j'avais repéré la technique, sur CSF 2013 il y avait un stand qui en vendait à un prix qui m'a fait partir en sens inverse et finalement j'ai craqué, convaincue que ce serait génial. J'avais proposé ce thème d'article à Nathalie qui a dit oui, et la cerise sur le gâteau c'est qu'en décembre j'avais mon flacon avec moi à Grenoble donc on a découvert ensemble le produit, avec nous il y avait également Isabelle et Frédérique. Un déjeuner gourmand et un après-midi DIY super sympa et créatif. Et parce que j'en ai repris 3 fois, je peux dire que c'était très gourmand en particulier le cheesecake d'Isabelle (OMG). Une pensée pour la famille de Nathalie qui a entendu parler scrap, craft et tissu tout le repas! Au terme de notre essai, je crois que nous avons toutes été surprises par l'efficacité du produit.

** Tut-tut ** Je me permets ici de faire une parenthèse à propos d'Abracadacraft et des articles créatifs que j'écris pour eux. Nathalie me laisse une grande liberté sur les sujets que je lui soumets et dans la réalisation. La majorité du matériel est achetée par mes soins ce qui me permet d'avoir un avis objectif sur celui-ci. Je pense que c'est un positionnement assez rare de permettre de publier un avis qui pourrait être négatif dans un univers où le sponsoring est partout. Cette liberté de choix et d'expression est une des richesses d'Abracadacraft et je tenais à dire merci à Nathalie pour la confiance qu'elle m'accorde et pour ses conseils (en écriture notamment) qui me sont précieux. **tut-tut** (j'ignore pourquoi j'écris cela... sans doute parce que cela me fait plaisir de le dire)(et qu'il est 2h30 du mat' donc je suis fatiguée)

Mais revenons au thème de ce post. Il faut VRAIMENT que vous testiez la pâte à dépolir le verre, c'est juste génial. Un objet en verre vraiment simple peut d'un coup d'un seul devenir une pièce unique. On peut se permettre de vrais délires ou faire du minimaliste mais joli. Toutes mes impressions, la technique et un tuto sont à retrouver sur Abracadacraft. J'ai également rajouté plusieurs liens pour acheter le matériel. Voici ici mes objets chéris et croyez-moi, vous n'avez pas fini d'en voir par ici parce que je surkiffe!

(sorry, je mets plein de photos ici, parce que je les aime ces objets!!!!!)(je me répète non?)
ps: prendre en photo du verre c'est un vrai casse-tête chinois!


Ma bonbonnière, je l'adooooooooore...  Celles qui suivent mon compte IG reconnaîtront un hashtag que j'utilise souvent: #toutsurmeshanches. La bonbonnière - qui s'achète par deux, il s'agit du petit modèle ici - vient de chez Ikea



Un service verres + carafe. J'ai simplement utilisé mes verres de tous les jours (verres à tapas de chez Alinéa mais on en trouve aussi chez Carrouf) et une carafe de cantine trouvée chez Casino à 3 euros. J'aime beaucoup et sincèrement je m'étais lassée de ces verres, une nouvelle vie pour eux avec ce look un brin rétro avec cette carafe. Le tuto de cet ensemble est dispo sur mon article sur Abracadacraft. Rien de bien compliqué (et quand je dis que ça ne l'est pas, c'est que ça ne l'est VRAIMENT pas) et vous verrez que mes œillets sont de retour!




Et pour terminer, de quoi étancher ma soif dans la bonne humeur avec des pintes de bière customisées. From IKEA. Les consommatrices de bières n'ont plu qu'à se faire les mêmes.
Pas pris en photo, il y a également 6 verres ballons customisés avec une ancre de marine (pochoir réalisé avec du vinyle autocollant et une petite perforatrice) offerts à mes parents pour Noël, genre cadeaux bonus! (pas bonux hein!)

Donc, en conclusion, si vous n'êtes pas convaincue, je mange mon chapeau. D'ici là:

Paul! Une Tourtel!

mercredi 21 janvier 2015

La marinière est morte... Vive la marinière!

Les filles je fais craquer mes doigts car ce post va être long comme jamais! Déjà je commence par vous remercier pour vos messages sur le précédent post. Ensuite, ce post doit compter pour le défi des Piqueuses de Jases. Ouais je suis en retard. MAIS je suis admin. Je fais ce que je veux. Celles qui publient après moi sont officiellement à la bourre. Bon maintenant que j'ai posté il va falloir qu'on trouve une nouvelle idée de défi. Céline MERDE qu'est-ce que tu fous!!!???

Ainsi que vous le savez ma vie n'est pas un long fleuve tranquille surtout quand je décide de coudre. Rajoutez la puissance 1000 quand c'est pour moi. Ma marinière est dead. Je dis cela au passage j'ai préféré l'euthanasier avant qu'elle ne souffre de trop, plutôt que de lui offrir une greffe de biais à l'encolure qui n'aurait peut-être pas fonctionné. Non ma marinière, cette dévouée marinière, a décidé de faire don de ses formes à la science. Ainsi j'ai patronné à plat pour me faire un clone. Armée d'un scalpel découd-vite (pas si rapide que cela d'ailleurs) pour être au plus près des mensurations du patient numéro 1. Bon, c'était long, très long. Ensuite, patronnage à plat à la chacal = papier sur la table, pièces de tissu par dessus, trace autour grossièrement. Et là, oui, là, je me dis que soit 1- je suis mal foutue, j'ai un coté plus grand que l'autre mais que finalement l'autre pièce compense, donc en fait je suis déséquilibrée des hanches. 2- que les rayures ne sont plus vraiment droites mais qu’inconsciemment je devais rééquilibrer le tout en pliant un genou devant un miroir ou un appareil photo (ni vu ni connu...) 3- je suis peut-être normale en fait et c'est juste que ma marinière a tenu ce qu'elle pouvait mais maintenant qu'elle est overdead en salle d'autopsie, elle se relâche et pour la rigidité cadavérique je peux me gratter. Heureusement il n'y a pas d'odeur. Vous l'aurez compris, ce que j'imaginais faire à la cool, devient une montagne, un Everest et j'ai niqué ma marinière. Mais heureusement un soir avec Minus on a décidé de reporter notre conquête du Monde: pendant que j'étais sur des calculs de folie (je faisais semblant en fait), Minus me grattait le dos, ça m'a ouvert les chakras et j'ai vu de la lumière au bout du tunnel. Je me suis avancée mais j'avais envie d'un kinder (chocolat, pas d'un gosse okay!!!) donc je suis revenue de ma transe et j'ai tracé un truc pas trop mal, qui aura besoin d'être réajuster mais pour l'instant ça me va.

Quand je dis "ça me va", cela signifie que du patron je suis passée à la confection (danse de la joie). Et bien entendu il y a eu l'étape du choix du tissu. Bêêêêêêêêêê... non pas bêêêê! Je déconne je n'ai pas fait une marinière en tissu ananas. Non, non genre j'ai fait une marinière avec du tissu à rayures (sens du risque) de chez Vêtements-marin-broderie.com aussi connu sous le nom de Tissu marin où s'achalande pas mal de mes copines et d'autres que je ne connais pas mais qui peuvent aussi devenir mes copines si elles le veulent. Je n'entendais que des éloges sur ces tissus à part de sombres histoires de bouloches pour les sweat et cie. Bref, je commande le métrage en blanc cassé rayures rouges et un peu plus. Je trépigne, je reçois... je suis contente même si je suis un peu déçue car évidemment je ne retrouve pas la qualité de ma old marinière (RIP) mais hein c'est déjà pas mal. Parce que je suis une couturière amateur du feu de Dieu je lave mon tissu (et le sèche) avant de le couper. Et comment vous dire que là, c'était la grosse cata, mais vraiment la CATA. Je lave tout à 40° sauf la laine bien entendu. Mais là c'est la décoloration absolue, le blanc cassé est rose clair... C'est le drame. Je relave avec lingette Décolor'stop. Même combat, et la lingette est rouge. Sur Facebook, je demande aux copines si elles ont déjà rencontré ce problème, mais NON jamais de jamais de jamais. Alerté par ce problème que je juge quand même alarmant, (alerté, alarmant... normal quoi!) je contacte le site vendeur pour leur faire part du problème et que peut-être il y a un défaut sur le rouleau. Comme le lendemain, ils me disent: "merci de nous avoir contacté" j'en profite pour leur envoyer mes photos avec la décoloration. No news! No news! Rien, peanuts pendant un mois. Début janvier je relance, genre pour savoir si ils ont eu d'autres retours, sans même demander un dédommagement ou quoi que ce soit. Et on me répond que si cela a décoloré c'est que je n'ai pas lavé mon tissu à 30°, on me met une photo d'un truc cousu dans un autre tissu ou on me dit "regardez, nous on a lavé à 30° et c'est parfait".
ARE YOU FOUTING DE MA GUEULE????? après enquête chez les copines qui sont consommatrices, tout le monde lave à 40° et personne n'a de soucis. En gros, on me prend pour un JAMBON! Mon tissu a d'ailleurs la couleur d'un jambon blanc! J'ai été comme à mon habitude ultra diplomate (si si je vous jure) et dit que j'étais déçue, que pour moi il y avait un problème, je remontais l'info et que bref, j'en restais là... par mail. Oui parce que mon exutoire ce n'est pas ma boite mail mais mon blog d'amoûûûûr ou je dis TOUT et rarement son contraire, sauf quand il faut changer d'avis parce que je ne suis pas aussi con que j'en ai l'air. Donc mon expérience est négative: je pense que mon soucis est VRAIMENT dû à un problème sur le rouleau  de mon coupon (8 lavages, ça décolore toujours)(je lave ma marinière à part)(vraiment chiant), mais outre le soucis je suis extrêmement déçue par l'absence de geste commercial qui aurait dû être un message disant: nous sommes navrés, ou on vous fait un avoir ou alors cerise sur le gâteau: on vous renvoie un coupon. Là c'est juste le néant! Rien qu'un message qui te prend bien pour un jambon. Voilà c'était un paragraphe vraiment sympathique sur le choix de mon tissu qui s'est révélé désastreux. Je ne dirai à personne de ne pas s'achalander dans cette boutique puisque c'est la faute à pas de chance mon histoire, néanmoins si vous avez une réclamation et bien... bon courage!

Passons sur cet intermède, pour revenir à la conception à l'identique de la marinière... parfait! Besoin de réajustements (raccourcir les manches entre autres) mais c'est plus lié au tissu plus épais. Je n'ai pas fait de photos des détails mais je suis assez contente de mes raccords.  Allé je vous montre et puis voilà!






Bon voilà pour le délire! Sinon, effectivement j'avais prévu de recycler mon tissu de the old marinière MAIS j'ai oublié de ranger le tissu (qui était posé sur une chaise, poussée sous la table) mais le chat lui n'a pas oublié de le trouver. Il s'est donc acharné dessus pendant les vacances de Noël. Résultat: tu vois mort, ben encore plus mort. Le tissu pas le chat bien que cette charogne soit à deux doigts de se faire piquer tellement il me fait suer. Je pense tout simplement que cette glue bannie du canapé, bannie des chambres, bannie de mon bureau, bannie de mon atelier s'est vengée. J'avais posé des planches de bois devant mes tissus accessibles avant de partir en vacances du coup en représailles il a achevé les restes de ma marinière (enfoiré d'chat). Alors j'ai tout jeté. Et quand je dis TOUT j'ai aussi mis à la benne les 60 cm sur laize qui me restaient du tissu maudit, et ça c'est sans regret.